Calendar girl: Mars

COUV-CALENDAR-MARS-507x800.jpg

 

Ce que nous dit la quatrième de couverture:

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Mon avis:            2/5

C’est un petit livre agréable à lire… Voilà.

Non franchement, ce n’est absolument pas mon genre de bouquin. Le sexe ne me dérange pas dans les romans, s’il ne dessert pas l’histoire. Ici, je trouve que c’est le cas. De plus, je ne comprends absolument pas les choix de Mia. En lisant le tome 1, on se doute de ce qui va arriver à la fin. Ce tome semble confirmer le sens où va l’histoire d’ailleurs. Mais alors bordel, pourquoi avoir continuer alors que tout pouvait se résoudre dès le mois de janvier? Alors, je comprends que c’est une sorte de voyage initiatique, mais je ne sais pas. Elle avait pas un autre moyen d’y arriver? (bon je deviens peut être un peu prude avec l’âge ahahah)

Si vous aimez le genre, ou que vous avez aimé les précédents, allez y foncer. L’histoire est sans grande surprise, mais elle vous donnera ce que vous attendez d’elle. Par contre, si vous n’êtes pas amateur du genre, passez votre chemin.

Publicités

Les disparus du Clairdelune

Ce que nous dis la quatrième de couverture:

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle

2016-01-29-f62733ccc49c8ba3bb2bed9eeeb83811seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

 

Mon avis:              15/20

Bon, avant de vous parler de ce tome, j’ai un aveu à vous faire: j’ai aimé moyennement le premier tome (je sais, je sais, ne me jetez pas la pierre…). Malgré ça, et en voyant tout l’engouement qu’il y avait pour cette saga, j’ai pris mon courage à deux mains, et j’ai commencé ce deuxième tome. Et je n’ai… Absolument… Aucun regret.

Ce livre est vraiment génial. L’histoire nous entraîne dans une enquête pleins de mystères, si bien menée qu’on a dû mal à le lâcher malgré ses plus de 600 pages.

Les personnages évoluent considérablement, si bien que cette fois, j’ai réussi à m’accrocher à Ophélie. Elle nous montre enfin son courage et de quoi elle est capable. Elle a des opinions, et dans ce tome, elle n’a (presque) plus peur de les afficher.

Par contre, j’ai eu plus de mal avec Thorn, qui reste bien mystérieux. J’avais envie de rentrer dans l’histoire et de le secouer un bon coup en lui hurlant qu’il avait enfin quelqu’un de confiance près de lui. Mais jusqu’au dernier moment, il garde ses secrets pour lui. Ce qui m’a un peu déçu, je dois l’avouer.

Leur relation avance à pas de fourmis, et bien que dans certaine saga (comme Meg Corbyn), ça ne m’a pas dérangé, ici, ça m’a exaspérée.

Pourtant, j’ai hâte de lire la suite, comme quoi, il faut parfois persévérer pour avoir de belle surprise.

Sans que ça soit un coup de cœur, j’ai donc passé un bon moment. Je comprends pourquoi tant de monde adore de cette saga. Alors si vous avez aimé le premier tome, allez-y vous ne serez pas déçu, et si vous l’avez trouver moyen, faîtes comme moi, tentez le voyage. Qui sait, vous serez peut être séduit tant l’histoire prend une toute autre tournure.

 

 

Le pacte d’Emma

Ce que nous dit ma quatrième de couverture:

Je pensais qu’en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c’est ma raison qui est en train de s’envoler. Je l’ai embrassé, mais ce n’est pas ce qui est le plus déraisonnable. Ce qui l’est, c’est que j’ai aimé ça

le-pacte-d-emma-955481-264-432

Mon avis:

Je ne sais pas quoi penser de ce livre. L’histoire est basique, très basique et le fantastique n’est vraiment qu’en arrière blanc.

Par contre, on plonge très vite dans l’histoire et on ne peut plus le lâcher.

Le personnage d’Emma est ultra attachant, et sa maladie est pour moi, le point positif de l’histoire. On la vit avec elle, on pleure avec elle, on a peur pour elle. Je ne vous le cache pas, j’ai versé ma petite larme à certains moments. Et je me suis relue la fin plusieurs fois tellement j’ai aimé.

Si vous tenez à le lire, mais que vous avez un peu de mal avec le début, accrochez vous. Il s’améliore au fil des pages. Par contre, si vous adorez le genre, foncez. Tous les codes sont là, et la lecture est très agréable.

Shade of magic

Ce que nous dit la quatrième de couverture:

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.

Shades-of-magic-01

Mon avis:

Je ne vais pas passer par quatre chemin, et je vais peut être me faire huer: je n’ai pas aimé ce livre. Pour tout vous dire, je ne l’ai même pas terminé.

Ce livre n’est vraiment pas fait pour moi, rien ne m’a plus, et pourtant, tout était là pour faire mon bonheur. L’histoire est trop lente pour moi. Je me suis arrêtée à la moitié, et elle commençait à peine. Je comprends cette lenteur, l’univers est riche, et il faut le temps de la mise en place, mais c’était beaucoup trop lent pour moi, pour ce que j’avais besoin à ce moment là.

Quand aux personnages, je n’ai pas réussi à m’attacher à Key, et j’ai détesté Lila.

Bref, cela ne l’a pas fait avec moi. Je ne vous le déconseille pas, par contre, car je pense que ce livre a un bon potentiel, et qu’il pourra faire le bonheur de beaucoup de gens.

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban

Ce que nous dit la quatrième de couverture:

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ?

Couverture_HP3_fr

Mon avis:

Suis je vraiment obliger de vous présenter Harry Potter? Qui ne connait pas le sorcier à la cicatrice? Je tenais néanmoins à vous parler de ce tome, qui est sans nul doute mon préféré, celui par lequel j’ai commencé (oui oui, c’est possible).

C’est le tome où tout commence vraiment. Le tome où rentre enjeu mon personnage préféré: Sirius Black. J’adore ce genre de personnage, ni tout blanc, ni tout noir. Sirius est du côté du bien, cela ne fait aucun doute, mais cela ne fait pas de lui un héro. Il reste un homme normal, avec ses forces et ses faiblesses.

Une fois de plus, l’auteure me plonge dans son univers et je ne peux plus lâcher le livre, même si c’est une énième relecture. J’aime son style, sa façon de nous laisser des petits détails qui semblent sans importances, mais que l’on comprendra que dans quelques tomes.

J’aime cette saga d’amour (et pourtant, je ne suis pas du genre à aimer ce que les autres ont aimés). Si vous ne l’avez pas encore lu, un conseil, lisez là. Vous allez peut être adoré, ou pas d’ailleurs, mais au moins vous en serez pas passé à côté. Car, ça… ça serait vraiment dommage.

Charley Davidson 5

Ce que nous dit la quatrième de couverture:

Charley Davidson s’était juré de garder ses distances avec Reyes Farrow, le torride fils de Satan. Mais quand les victimes terrorisées d’un tueur en série commencent à s’entasser dans son appartement, elle est contrainte de lui demander de l’aide. Surtout lorsqu’il devient évident que sa sœur, Gemma, est la prochaine cible. Mais Reyes pose une condition pour lui offrir sa protection : que Charley se donne à lui corps et âme. Un prix que la Faucheuse pourrait bien accepter de payer…

charley-davidson,-tome-5---cinquieme-tombe-au-bout-du-tunnel-351006-264-432

Mon avis:

Charley est une valeur sûre pour moi. Même si cette saga n’est pas un coup de cœur, je sais que quand je commence une de ses aventures, je vais passer un très très agréable moment. Car le caractère de Charley est une vrai bouffé d’air frais. Quoi qu’il lui arrive, elle avance, sans se défaire de son humour inégalable.

De plus, je trouve que l’histoire s’améliore de tome en tome, et on commence à déceler un fil rouge qui rend l’histoire beaucoup plus attractive pour moi. Qui est elle? Pourquoi elle?

En conclusion, encore un tome qui nous tient en haleine. Si vous avez aimé les quatre premiers tomes, foncez lire celui là. Vous en serez pas déçu. Moi, j’ai le tome 6 dans ma PAL et je suis certaine qu’il ne fera pas long feu, tant j’ai hâte de lire la suite.

 

Mercy Thompson tome 4: la croix des ossements

Ce que nous dit la quatrième de couverture:

A peine remise de ses émotions, Mercy se retrouve à nouveau menacée par les vampires. Marcilia a appris la vérité au sujet de la mort d’André et est bien décidée à faire payer Stefan et

Mercy. Pour se mettre à l’abri, cette dernière décide de partir

à Spokane pour aider une amie d’enfance à chasser le fantôme qui hante sa maison. Mais là aussi, une bien mauvaise surprise l’attend…IMG_1869

Mon avis:

Je l’ai lu dans une période où je n’arrivais pas trop à lire, mais celui là est passé crème. J’ai totalement adoré! Je trouvé que la fin du 3 était un peu trop facile, que Mercy surmontait trop vite ce qui lui était arrivé, mais ce tome remet les pendules à l’heure et nous montre que tout n’est pas aussi facile qu’elle le pensait.

L’histoire est, comme d’habitude, extrêmement bien menée. Et une fois de plus, Mercy est la reine pour s’attirer des ennuis.

Et j’ai envie de dire ENFIN: on en apprend un peu plus sur ce que pourrait être les dons de Mercy si jamais elle arrivait à les contrôler.

Si vous avez aimé le début de la saga, un conseil: foncez!!!!